Association des éditions Cocagne MAISON DE LA MÉMOIRE & DES ÉCRITURES

Les malheurs de Madeleine

16 janvier 2021

Lorsque nous rendons visite à notre amie Mathilde, nous rencontrons souvent chez elle sa voisine depuis plusieurs décennies et qui est devenue une amie proche, Madeleine. Institutrice passionnée par son métier, elle a appris à lire et à écrire à des générations de garnements dont la plupart ont su se faire de bonnes situations. Et ceux qui ont le mieux réussi ne sont pas forcément les premiers de la classe.

Depuis qu'elle a cessé son activité, Madeleine s'est installée en centre ville pour être au plus près des commerces et des services. Avec les années, les douleurs ont de plus en plus réduit son autonomie et à 92 ans elle ne sort guère de chez elle. Sa passion pour la littérature et pour l'histoire, réfrénée, faute de temps, pendant ses années d'enseignement occupe toutes ses journées et parfois ses nuits, lorsque le sommeil la fuit. Elle s'est abonnée à plusieurs clubs de lecture par correspondance et reçoit chaque mois sa provision de livres que lui apporte son ami le facteur. Que lui apportait. Car ce messager à l’ancienne est parti à la retraite l'été dernier. Et la livraison de ses ouvrages tant attendus sont remplacés par des avis déposés dans sa boîte aux lettres. Bien qu'elle ne bouge pas de chez elle le livreur ne sonne jamais et elle doit attendre le lendemain pour aller à la poste centrale retirer des colis trop lourds pour elle, après une attente souvent longue. Cette semaine, une fois de plus, elle s'est retrouvée au guichet après une pénible station debout pour apprendre que dorénavant les colis se retiraient directement au centre de tri, loin du centre ville. Émus par son désarroi, nous allons nous organiser pour l'accompagner en voiture à tour de rôle.

Mais tout le monde n'a pas le privilège, comme Madeleine, d'être entourée de bonne volonté. 

ÉVÉNEMENTS

Aucun événement n'a été trouvé

Tout afficher

MATHILDE

Le juste prix

20 février 2021 |  

C’est un très jeune couple : la somme de leurs âges ne dépasse pas cinquante ans. Je les ai rencontrés chez mon amie Mathilde. Ils ont une adorable fille de quatre...


Retrouver le bon sens

13 février 2021 |  

Mathilde devait déposer un colis urgent chez le transporteur auquel elle avait pris l’habitude de s’adresser après des retards et des pertes de plus en plus fréquents par les moyens d’acheminement...

Tout afficher